Accueil - Histoire - Artisanats - Annuaire - Boutique de livres - Galerie - Liens annuaires 1 - Liens annuaires 2 - Liens amis - Plan du site - Mentions légales  

Art Création Décoration - Esther Brassac - 15 rue du boulay - 27930 Emalleville - France - Contact - © tous droits réservés

Artisanat

Dentelle aux fuseaux

Dorure à la feuille

Marqueterie

Métal repoussé

Papier mâché

 

 

Histoire

Costume au Moyen-Âge

Costume  Renaissance

Costume sous Louis XIV

Mythes de la licorne

Petite histoire du pèlerinage

Poupée Pandore

Poupées d’artiste

Saint Martin

Saint Michel

 

 

Boutiques

Boutique de livres

Boutique déco et loisirs créatifs

 

Galeries

Galerie des poupées Pandore
Galerie des tableaux en relief

 

Divers

A propos de l’auteur

Annuaire arts et décoration

Blog

Liens amis - Liens poupées

Liens annuaires

English version

Plan du site

Mentions légales

Art création décoration

Art création décoration
Art création décoration
Art création décoration

Artisanats utilisés

Thèmes d’inspiration

Boutique de livres

Actualités artistiques

Boutique décoration

Galerie tableaux

Galerie poupées

A propos de moi

Accueil du site

Annuaire artistique

Dessin d'une dentelle en reticella souvent utilisée pendant la Renaissance

Dessin d'une dentelle en reticella souvent utilisée à cette époque.

La fraise, accessoire essentiel du costume pendant la Renaissance

 

La fraise fit son apparition vers 1555 et augmenta rapidement de proportions. Vers la fin du 16ème siècle, une armature métallique, appelée suportasse ou rebato, fut conçue dans le but de la soutenir étant donné ses dimensions de plus en plus imposantes.

 

Le rebato, utilisé en Espagne, était constitué de fil d'archal permettant de maintenir la fraise avec une inclination bien particulière.

L'utilisation de l'amidon destiné à l'empesage des fraises est une innovation imaginée vers 1564 par un hollandais qui vivait en Angleterre. Les tuyaux empesés étaient dressés grâce à un fer long et de forme arrondie.

 

Dés 1562, un édit exigea la réduction de la largeur de la fraise à 4 pouces de chaque côté du visage. Mais il ne fut guère appliqué et la fraise atteignit ses dimensions maximales en 1585. Les fraises devinrent si grandes qu'elles furent appelées meules. Cependant, les français portèrent peu ce type de fraise. En 1586, on l'appela roue de charrette, terme qui fut plus particulièrement utilisé par les caricaturistes.

 

La fraise fut réalisée et portée de façon différente dans chaque pays. En Flandre, elle était portée haute et fermée et appelée Duttenkragen, nom donné également à la fraise allemande.

 

En Espagne, elle était appelée gran gola, souvent plus haute derrière que devant et ornée de dentelle. Elle fut portée pendant une grande partie du 17ème siècle et subsista encore jusqu'aux premières années du 18ème siècle sous une forme réduite, la golilla.

 

Les anglais portaient la fraise comme les espagnol mais parmi les Européens, ils étaient les plus inventifs en matière de forme. En effet, la fraise pouvait avoir plusieurs rangs superposés et plissés de façons variées. Elle était aussi plus ornementée. Les conques amidonnées étaient également plus grandes que partout ailleurs. Elles étaient constituées d'une coquille de gaze ou de crêpe de grande taille et montée sur une armature en laiton. La conque fut portée à la fin du 16ème siècle et au début du 17ème siècle.

 

En France, la fraise comportait une seule rangée de tuyaux, parfois ouverte sur le devant et développée en largeur plutôt qu'en hauteur. La fraise ronde à l'espagnole était de proportion plus modeste que dans les autres pays d'Europe et réalisée dans un tissu uni.

 

La fraise dite "Médicis" était dressée sur la nuque, bordée d'un ruché, et ouverte sur le devant, elle encadrait ainsi le visage dans un éventail. Elle prit des proportions plus importantes sous Henri III. A la fin du siècle, elle s'évasa encore plus et prit le nom de col Médicis car Maris de Médicis en est parée sur ses portraits. Cependant, il est antérieur de 20 ans à l'époque de son règne. La fraise, dite à la confusion, date de la fin du 16ème siècle. Elle prit son essor sous le règne de Henri IV et se composait de plusieurs rangs de tuyaux non empesés qui tombaient sur les épaules.

 

En France, la fraise fut condamnée par une loi somptuaire en 1623 et disparut ce moment-là contrairement à l'Espagne où elle perdura encore de nombreuses années. Un col plat, en dentelle, tout différent, prit rapidement sa place. Pour la première fois depuis longtemps, la mode et la raison allaient s'allier pour plus de confort.

Suportasse


La suite du costume féminin à la Renaissance :

 

Généralités concernant le costume féminin pendant la Renaissance

 

Les coiffures et les chaussures

Pour en savoir plus sur les coiffures et chaussures portés par les femmes au XVIème siècle.

 

Le vertugadin

A quoi servait le vertugadin ?

Quelles femmes le portaient ?

 

Les tissus

Quelles étoffes étaient utilisées pour les costumes féminins ?

 

Petit lexique

Quelques mots de vocabulaire pour en savoir plus...

 

Découvrez aussi :

 

Livres à acheter sur le costume

Livres sur le costume historique depuis l'antiquité jusqu'à nos jours. Livraison gratuite.

Histoire de France

Sélection de livres.  Livraison gratuite

 

Le costume féminin au Moyen Âge

Quatre pages d'informations pour en savoir plus sur le costume féminin du Moyen Age

 

Le costume féminin sous Louis XIV

Quatre pages d'informations sur le costume des femmes au XVIIème siècle.

Fraise en dentelle

Portrait de Elisabeth I d’Angleterre

Page précédente

Page suivante