Accueil - Histoire - Artisanats - Annuaire - Boutique de livres - Galerie - Liens annuaires 1 - Liens annuaires 2 - Liens amis - Plan du site - Mentions légales  

Art Création Décoration - Esther Brassac - 15 rue du boulay - 27930 Emalleville - France - Contact - © tous droits réservés

Artisanat

Dentelle aux fuseaux

Dorure à la feuille

Marqueterie

Métal repoussé

Papier mâché

 

 

Histoire

Costume au Moyen-Âge

Costume  Renaissance

Costume sous Louis XIV

Mythes de la licorne

Petite histoire du pèlerinage

Poupée Pandore

Poupées d’artiste

Saint Martin

Saint Michel

 

 

Boutiques

Boutique de livres

Boutique déco et loisirs créatifs

 

Galeries

Galerie des poupées Pandore
Galerie des tableaux en relief

 

Divers

A propos de l’auteur

Annuaire arts et décoration

Blog

Liens amis - Liens poupées

Liens annuaires

English version

Plan du site

Mentions légales

Art création décoration

Art création décoration
Art création décoration
Art création décoration

Artisanats utilisés

Thèmes d’inspiration

Boutique de livres

Actualités artistiques

Boutique décoration

Galerie tableaux

Galerie poupées

A propos de moi

Accueil du site

Annuaire artistique

Généralités concernant le costume

au 16e siècle

 

Au 16ème siècle, le costume était particulièrement raffiné et luxueux. Les dentelles, les broderies en relief, les tissus riches et épais, les bijoux, tous ces éléments de parures contribuaient à la même aspiration : amplifier la beauté de ceux qui les portaient.

 

C'est d'Espagne que vint la mode du noir mais les dames portaient plus volontiers des couleurs gaies telles que le vert, le bleu ou le rouge sombre.

Vers la fin du 16ème siècle, l'influence de la mode espagnole s'accrut. La silhouette était rigidifiée et géométrisée. Le corps donnait au buste une forme triangulaire, allongeait la taille et effaçait la poitrine.

 

Dans presque tous les pays d'Europe, le vêtement des dames se composait d'une robe de dessus, dénommée gamurra ou simarre, et d'une robe de dessous, plus longue que la précédente, appelée sottana. Chacune de ces deux robes était faite dans des tissus riches et ornés de broderies. Les manches pouvaient être soit ajustées avec des épaulettes ou bien comporter des bouillonnés. La traîne de la robe était relevée et longue dans la plupart des cas. Bien sûr, il existait des variantes dans le costume féminin.

 

Si le vêtement était déterminé en grande partie par la mode espagnole, il ne faut pas oublier qu'elle même avait été modelée par des tendances venant de divers pays : la splendeur de la Cour de Bourgogne joua un rôle prépondérant dans la richesse vestimentaire et, les modes allemandes, quant à elles, furent introduites par les Chevaliers Teutoniques.

 

La caractéristique principale de la mode espagnole était cependant sa grande austérité que l'on retrouvait d'ailleurs dans toutes les composantes de la société de cette époque. Mais cette sévérité n'était pas aussi marquée dans les autres pays européens.

 

Dés le début du 16ème siècle, les dames portaient en France une robe fendue sur le devant qui laissait apercevoir par une ouverture triangulaire la cotte de dessous. Le décolleté avait une forme carrée, couvert par un tissu léger.

 

A la fin du règne de François Ier, la mode espagnole modifia le vêtement français. Henri III influença également la mode française d'une façon bien spécifique par son goût du raffinement féminin.

 

La France introduisit une sorte de fantaisie et de nuance typiques qui, sans aller jusqu'à transformer les tendances des autres pays, déterminera le goût français qui deviendra une référence au fil du temps.

 

Le costume anglais fut, lui aussi, fortement influencé par la mode espagnole. Les dames portaient des corsages serrés avec des manches étroites. Les jupes, par contre, avaient une très grande ampleur.

 

A la fin du règne d'Elisabeth Ière, le costume retrouva plus de simplicité. La robe-cloche fut remplacée par le vertugadin en tambour et les ornements de dentelle et de broderie se firent de plus en plus présents.

 

En Hollande, l'influence espagnole s'estompa puis disparut avec la Réforme.


La suite du costume féminin à la Renaissance :

 

La fraise

Quelques informations sur la fraise.

 

Les coiffures et les chaussures

Pour en savoir plus sur les coiffures et chaussures portés par les femmes au XVIème siècle.

 

Le vertugadin

A quoi servait le vertugadin ?

Quelles femmes le portaient ?

 

Les tissus

Quelles étoffes étaient utilisées pour les costumes féminins ?

 

Petit lexique

Quelques mots de vocabulaire pour en savoir plus...

 

Découvrez aussi :

Livres à acheter sur le costume

Livres sur le costume historique depuis l'antiquité jusqu'à nos jours. Livraison gratuite.

Histoire de France

Sélection de livres.  Livraison gratuite

 

Le costume féminin au Moyen Âge

Quatre pages d'informations pour en savoir plus sur le costume féminin du Moyen Age

 

Le costume féminin sou
Louis XIV

Quatre pages d'informations sur le costume des femmes au XVIIème siècle.

Lisajane Aka Stimpzilla présente ses magnifiques costumes féminins Renaissance : visitez son site !!!!

Costume féminin de la Renaissance

Portrait de Christine de Lorraine

Page précédente

Page suivante